Camp des Oursons mai 2020- COVID 19

Malheureusement la saison s’est terminée de façon imprévue et nous devons penser à l’après COVID 19.

Présentement, vous comprendrez que la CSDHR a plus important à gérer que l’inscription de nos futurs joueurs de hockey et de tout les élèves de la CSDHR. Étant donné la situation, les Oursons vous tiendront au courant de la procédure d’inscription et de sélection pour le programme d’hockey 2020-2021.

M.Forgues est en communication avec plusieurs organismes (RSEQ, Hockey Québec, Ville de St-Jean sur Richelieu et CSDHR).Aussitôt que nous avons des informations supplémentaires, nous publierons sur ce site ou sur notre facebook.

Avis à tous (anciens et nouveaux): il vous faut compléter, si ce n’est pas déja fait, le formulaire d’inscription sur notre site (onglet programme, camp de sélection) pour la saison 2020-2021 même si le camp n’aura pas lieu aux dates prévues.

Prenez soin de vous !!!

Tous les matchs de hockey du RSEQ Provincial sont donc annulés pour la saison 2019-2020.

Ce courriel est envoyé aux membres de hockey scolaire et collégial du RSEQ.

Bonjour à tous,

Suite à l’annonce de Hockey Québec qui stipule que

Afin d’assurer la santé et sécurité de tous ses membres, Hockey Québec cesse toutes ses activités de hockey mineur à compter de 00h00 (minuit) ce vendredi 13 mars 2020.

[…]

Cette décision s’applique à toutes les ligues provinciales, régionales et scolaires et implique toute activité de hockey mineur organisée et fédérée. Ainsi, les championnats provinciaux, interrégionaux et régionaux, de même que les matchs, tournois et toutes activités organisées fédérées (Gala par exemple) de la présente saison (2019-2020) sont annulés.

Tous les matchs de hockey du RSEQ Provincial sont donc annulés pour la saison 2019-2020.

 Un suivi plus détaillé sera envoyé la semaine prochaine.

https://www.hockey.qc.ca/fr/publication/nouvelle/hockey_quebec_cesse_ses_activites_de_hockey_mineur.html?fbclid=IwAR0S9V6EQzLG6S4N8S4-dDLZoRXkFQYkH-TKig1Hvajr_wbMixXBfooGGnM

 

 

Défaite honorable pour nos cadets D2

Défaite honorable pour nos cadets D2

Les Oursons disputaient leur dernier match du calendrier régulier, mercredi le 26 février dernier, en se rendant à St- Hubert pour y affronter les Pyranhas de l’école secondaire Monseigneur-Parent. Avec une victoire, nos Oursons avaient la chance d’améliorer leur position au classement de la division centre en vue des séries éliminatoires qui débuteront dans quelques semaines. Ce match avait donc son importance.

Encore une fois, le groupe d’entraineurs a tenu un discours simple avant la rencontre. Respect du plan de match, intensité et plaisir ont été, en autres, les sujets abordés. Les joueurs ont cependant entamé le match sur les talons. Un peu surpris de l’effort et surtout, de l’usage de la robustesse, presque abusif, des Pyranhas. La première moitié de la période initiale a donc été un brin difficile pour PML. Ce sont d’ailleurs les locaux qui se sont inscrit les premiers au pointage à 9 :02 alors qu’ils étaient en avantage numérique. La gardienne Mahélie Granger, qui a connu un très fort match, y est allée de plusieurs arrêts sur la séquence mais quand même a dû céder. 1-0 Pyranhas après une période.

Si ce but aurait pu avoir un effet néfaste sur le moral des Oursons, c’est le contraire qui s’est produit. Nos favoris se sont même battus à 3 contre 4, puis à 3 contre 5 à mi- chemin en 2e période sans donner de but. Ils n’allaient pas non plus se laisser intimider par la robustesse de l’adversaire et ont combattu le feu par le feu en distribuant, eux aussi, plusieurs bons coups d’épaules. Le pointage : toujours 1 à 0 après 2 périodes.

Puis en début de 3e période, à 0 :48, les Pyranhas ont marqué un but pour le moins chanceux. Une sorte de tir lobbé qui est allé trouver le coin supérieur du filet, bref un de ces buts décevants et anodins sur un lancer qui ne devait même pas toucher le filet. Encore une fois, nos Oursons ne se sont pas découragés et ont continué de travailler et à 14 :42, Victor Merkl, à la suite d’un superbe effort individuel, réussissait à subtiliser le disque à un défenseur à l’entrée du territoire adverse, avant d’y aller d’un tir vif qui a surpris le gardien du côté de la mitaine. Le déficit était donc réduit à un seul but. Malheureusement, nos Oursons ont tout tenté pour créer l’égalité mais en vain. L’adversaire s’est permis un 3e but dans un filet désert. Défaite de 3 à 1.

Le personnel d’entraineurs était malgré tout très satisfait après la rencontre. Satisfait surtout de l’intensité et l’éthique de travail démontrés par les joueurs. Ceux-ci doivent se concentrer sur le processus. Continuons de faire les bonnes choses, les succès suivront. Les Cadets D2 terminent donc leur saison régulière avec un dossier de 15 victoires, 8 défaites et 4 matchs nuls, ainsi qu’un différentiel de buts de +45. Seule ombre au tableau ; les 6 points éthiques (franc-jeu) perdus par indiscipline qui en font ainsi la pire équipe de la division à ce chapitre. Disons qu’il reste du travail à faire à ce chapitre! Une petite semaine de relâche avant les séries sera donc, on le souhaite, bienvenue.

On vous tiendra au courant de la suite. Allez! Bonne relâche!

Les cadets D2 partagent les honneurs

Les cadets D2 partagent les honneurs

Revenus pour le moins déçus de la Classique de hockey scolaire de Thetford Mines, nos cadets D2 visitaient les Dynamiques du Collège Charles-Lemoyne à Ste-Catherine, mardi le 18 février dernier. À la suite des récentes performances de l’équipe, les entraineurs souhaitaient revoir un groupe de joueurs plus déterminé, plus combatif et plus affamé en offensive. Mais ce ne fut malheureusement pas le cas. Tant et si bien que les locaux ont inscrit 2 buts au premier engagement, 3 en deuxième période et 3 en troisième. La timide riposte des Oursons s’est limitée à un but en 2e, œuvre de Félix-Antoine Pomerleau d’un bon tir de la ligne bleue et un en 3e période, d’Olivier Perrier sur un tir du revers de l’enclave. Défaite 7 à 2.

Mis à part quelques joueurs identifiés par l’entraineur Yannick Thompson, la majorité a manqué d’intensité, d’exécution et s’est surtout éloigné du plan de match établi. Maigre consolation, PML a tiré au but plus souvent que l’adversaire, soit 27-24 en faveur des Oursons. Mais restons calme, la situation est loin d’être critique malgré le fait que les séries approchent à grands pas.

Nos cadets D2 avaient l’occasion de se reprendre 3 jours plus tard en visitant les Voltigeurs du Collège Bourget de Rigaud, pour un match qu’ils n’avaient tout simplement pas le droit de perdre.

Le Collège Bourget nous offre des matchs très émotifs et très physiques, mais sans grande opposition au niveau du pointage. Par les temps qui cours, les Oursons ne jouent pas à la hauteur de leurs talents et compte beaucoup moins de but qu’à l’habitude donc Bourget n’est pas à prendre à la légère.

La première période démarre au ralenti pour les 2 équipes, ce qui laisse place à beaucoup d’erreurs et peu de lancers, mais à 4:24 Emrick Darcy profite d’une passe de Max Baulne pour filer à un contre un et prendre un bon tir voilé entre les jambes du défenseur pour déjouer le gardien. Puis, avant la fin de la période, ce même Emrick Darcy double l’avance des siens profitant du beau jeu de passe de son capitaine Jorick Pepin et de Médérik Bouchard.

Sans perdre de temps en début de deuxième période et en avantage numérique, c’est Félix-Antoine Pomerleau qui fait bouger les cordages d’un tir puissant de la ligne bleue sur des passes de Victor Merkl et Vincent Dépelteau. En milieu de période, Emrick Darcy complète son tour du chapeau en avantage numérique sur une magnifique passe de Victor Merkl et en fin de période, Félix-Antoine Pomerleau fait une longue passe à Emrick Darcy qui marque son quatrième but en débordant les défenseurs et qui, avec deux joueurs sur le dos, effectue une manœuvre spectaculaire en se passant le bâton entre les jambes réussissant à battre le gardien dans la partie supérieure par-dessus l’épaule de ce dernier. Marque après deux période 5-1 pour nos Oursons.

La troisième période fut plus tranquille au chapitre des lancers, soit 5-4 pour les Oursons. Nos cadets marquent à deux reprise et les Voltigeurs répliquent une seule fois. Le sixième but de PML est marqué par Olivier Perrier qui a joué un fort match et qui se retrouve seul contre le gardien qu’il déjoue d’une superbe feinte après de belles passes de Félix-Antoine Pomerleau et Victor Merkl. Le septième but des Oursons, son deuxième du match, est l’œuvre de Félix-Antoine Pomerleau en désavantage numérique sur une passe de Sidney Buri. Marque finale 7 à 2 PML.

À noter dans cette victoire les 4 buts d’Emrick Darcy, les 5 points de Félix-Antoine Pomerleau (2 buts, 3 passes) et les 3 passes de Victor Merkl. En espérant que ce gain ramène nos favoris sur le chemin de la victoire.

Les Oursons disputeront leur dernier match du calendrier régulier, mardi le 25 février, en se rendant à St- Hubert pour y affronter les Pyranhas de l’école secondaire Monseigneur-Parent. Le match sera présenté à l’aréna Gaétan Boucher à 15h.

Semaine Parfaite mais surtout un Championnat de division

Semaine Parfaite mais surtout un Championnat de division

L’entraîneur avait hâte de voir comment allait réagir son équipe contre l’Intrépides de Chêne-Bleu seulement deux jours après les émotions du challenge de Chicoutimi (défaite en prolongation en finale). Le tout a été loin d’être parfait mais le plus important c’est le résultat final, c’était une rencontre comme ça. Une excellente performance défensive jumelé avec un tour du chapeau de notre dynamo offensif Ali Makkouk-D’Amour, nous a donné une victoire de 4-3, ce qui vengeait notre échec du mois de février.

Dès le début de la rencontre l’Intrépides ont dominés la rencontre, les Oursons étaient sur les talons, les lancers étaient même 9-1 pour l’Intrépides après seulement 8 minutes, mais sur le seul tir des siens en ce début de rencontre ALi Makkouk a inscrit son premier de la rencontre sur un jeu individuel en désavantage numérique. Après ce filet disons la confiance des siens est revenu et les Oursons sont revenus dans la rencontre. Dès le début de la deuxième, période 8 secondes après un avantage numérique Makkouk a profité d’une belle passe d’Emrick Dessalines pour lancer sur réception et battre le gardien adverse. Mais seulement 22 secondes après ce 2ème filet l’Intrépides a répliqué sur un lancer que notre gardien Nathan Brisson aimerait revoir. Mais avant la fin de la deuxième période ALi Makkouk a profité d’un beau jeu de Gabriel  Rousselle  pour compléter son tour du chapeau mais aussi en inscrivant un deuxième filet en désavantage numérique lors de cette rencontre.

Les Oursons ont quand même vu l’Intrépides rebondir avec deux filets pour remettre le pointage égal, c’est à ce moment que nous avons la force de caractère de notre gardien Nathan Brisson qui connaissait une rencontre difficile. Nathan a fait au moins 3 grosses arrêts pour garder le pointage égal. Avant la fin de la troisième l’excellent travail en bas de zone de Zakary Charbonneau a permis à Mathis Rocheleau d’avoir une rondelle sur la ligne bleu, où il a utilisé son arme favorite son lancer du poignet et au même moment Gabriel Rousselle passait par là et à juste fait dévier la rondelle au- dessus de la mitaine du gardien adverse, avec 56 secondes à la rencontre ce but fût la différence. Une victoire de 4-3 qui donnait la garanti de remporter le championnat de la division centre du circuit de la RSEQ

Après avoir disposé de l’Intrépide de l’école secondaire du Chêne-Bleu plus tôt cette semaine et s’être assuré, du même coup, du Championnat de la saison de la Division Centre, le Cadet D1 se rendait à Longueuil pour y affronter les représentants du Collège Français. Malgré tout, ce match était loin d’être sans signification pour l’équipe d’Alain Charbonneau. En effet, la formation longueuilloise risque fort d’être l’adversaire de nos Oursons en première ronde des séries éliminatoires.

PML s’est donc montré incisif dès le départ et avec moins de 2 minutes de jouer en première période, Mathias Loiselle effilait l’aiguille, bien posté à la gauche du gardien adverse, inscrivant ainsi les siens au pointage. Mais l’excès de confiance allait coûter cher. Tentant de forcer le jeu en zone adverse, la défensive s’est fait prendre à contre-pied, provocant un surnombre à 3 contre 1. Le gardien Emmanuel Pepin a bien réussi le premier arrêt mais n’a pas pu rien faire sur le retour. C’est cependant tout ce qu’il allait consentir à l’adversaire au cours de ce match. 1 à 1 après 1 période.

Le jeu approximatif en défense et le manque d’exécution du côté de PML qui avait prévalu durant l’engagement initial s’en poursuivi en 2e mais fort heureusement, ce sont les Oursons qui ont pris l’avance. Profitant d’une mauvaise communication de la défensive adverse, Mathias Loiselle déborda alors celle-ci du côté gauche et y alla d’un tir précis en les jambières du gardien pour marquer son 2e du match. Puis, alors que le Collège Français menaçait, Emmanuel Pepin réalisa, coup sur coup deux arrêts sur la même séquence et, comme il arrive souvent, peu de temps après, Ali Makkouk redirigeait un tir de Loiselle pour creuser l’écart à 2 buts. 3 à 1 après 2 périodes.

La 3e période allait toutefois être tout à l’avantage de PML. Coupant une passe à l’entrée du territoire adverse, le capitaine Émerick Dessalines a été en mesure de s’échapper seul et a servi une superbe feinte au gardien pour le déjouer habillement. Puis, lors d’une même présence, le petit guerrier Pier-Jules Giroux allait marquer 2 buts. D’abord, en profitant d’une superbe passe de Mathias Loiselle de derrière le filet pour loger le disque du côté éloigné, puis ensuite en décochant un tir précis au- dessus de l’épaule gauche du gardien. Zack Charbonneau, bien installé dans l’enclave, allait inscrire le 7e de son équipe en prenant un retour de lancer de Philippe Languedoc. Et enfin, Ali Makkouk complétait le pointage à la suite d’une montée de bout en bout de la patinoire. Victoire de 8 à 1. Le message que l’équipe désirait lancer a été lancée. ‘’Nous sommes prêts pour la première ronde des séries.’’